Cinq pépites world indies Folk

24 mai 2019

Blog

1 commentaires

Depuis la nuit des temps, nous éprouvons le besoin d’identifier les courants artistiques avec cette impérieuse nécessité de les ranger dans des styles et d’apposer des étiquettes, la musique ne fait pas exception, mais les inspirations plurielles des artistes et leur volonté de décloisonner leur propos nous amènent à revoir sans cesse ces classements. Ainsi, le titre de ce billet « world indies folk »  n’en est pas moins qu’une passable tentative de mettre un nom sur une playlist de cinq propos acoustiques avec des tendances folk des plus variées.

Amateur de voix nues ou cassées, de propos intimistes, de guitares acoustiques, de sonorités d’ailleurs qu’elles soient d’origine indienne ou tunisienne , prenez le temps de la dégustation. Dans leur grande diversité, tous ces artistes possèdent un point commun : une interprétation engagée et habitée .

Voici  le programme :

    • Le guitariste canadien Harry Manx revendique pleinement ses influence folk blues et du coté de la musique indienne, ce jolie mélange d’influence est formidable et son interprétation de Summertime est renversante et totalement surprenante .
    • La chanteuse guitariste Billie Marten  est une jeune interprete britannique qui a commencé a se faire remarquer sur Youtube à l’age de 12 ans, la voix brisée de l’artiste n’est pas son seul atout, car elle réussit à nous embarquer dans un univers singulier, à découvrir.
    • Yuma est un duo intimiste qui a la particularité d’interpréter leurs chansons en tunisien dialectal, un propos débarrassé de tout folklore mais dont la  synergie avec une culture folk s’appuie aussi sur la beauté de la langue.
    • La première chose qui frappe à l’écoute de J.S Ondara c’est la force de conviction son propos , ce jeune chanteur kenyan revisite à sa facon le reve américain  en assumant pleinement ses racines mais aussi celle d’un certain Bob Dylan, le résultat est réjouissant.
    • Enfin un duo de jeunes artistes français originaires du Havre, Juliette Richards et Baptiste Solerg présentent leur duo 13h procession, c’est de facto minimaliste mais le grain de voix de Juliette Richards est singulier, un propos rafraichissant !

Retrouvez ces pépites sur notre dernière playlist sur QOBUZ  , voici quelques extraits à écouter :

Partager cet article :

Une Réponse à “Cinq pépites world indies Folk”

  1. Roger

    Excellentissime ! Je viens d’écouté ces 5 musicien(ne)s, bravo pour votre sensibilité. Grandes originalités, et structuration musicale digne de l’écoute de tous ces chants et musiques. Grand merci pour ceci. Poursuivez !!

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>