Depuis plus de cinq ans, le logiciel Audirvana est devenu une référence dans la lecture de vos fichiers audios, il permet en effet à de nombreux mélomanes de transformer leur ordinateur en véritable lecteur audio haut de gamme. Dialogue avec son concepteur Damien Plisson, une plongée au coeur de votre ordinateur pour en découvrir son potentiel et … ses failles !

Vos travaux de recherches portent le traitement des fichiers audios depuis l’ordinateur avant leur lecture, quel est donc le problème ?

Il ne faut pas oublier que l’ordinateur une machine électrique qui produit inévitablement des interférences électriques et électromagnétiques. On pourrait comparer l’importance de l’ordinateur à celui de la partie mécanique du CD car tous deux doivent transmettre un signal le plus propre possible et il se trouve que la transmission d’un fichier numérique d’un ordinateur vers un DAC est parasitée par un grand nombre d’éléments. Les informations numériques ne contiennent pas seulement des 0 et des 1 car ces dernières sont transmises par un signal électrique, ce qui n’est pas anodin pour la qualité du signal. Ces interférences produisent une pollution électrique et électromagnétique qui est captée par la partie analogique de votre dac notamment jusqu’à la sortie analogique de la puce de conversion, là où le signal n’est pas encore amplifié et reste donc d’autant plus sensible à toute interférence. La bonne nouvelle (qui est aussi le fruit de mes recherches) est que c’est précisément l’élément logiciel qui détermine cet impact électromagnétique, car il détermine le comportement de la machine électrique qu’est l’ordinateur. Pour faire simple, le logiciel Audrivana va traiter le signal avant sa lecture, et il va optimiser le parcours des informations pour qu’il soit le plus court possible.

Damien Plisson

Votre logiciel fonctionne donc sur un ordinateur, les lecteurs réseaux seraient ils donc devenus obsolètes ?

Il convient d’abord de rappeler que le lecteur réseau n’est plus ni moins qu’une boite intégrant un ordinateur et un dac. Cet appareil permet en effet à l’utilisateur de se connecter directement à ses services de musique en ligne ou de lire ses fichiers en réseaux sans nécessiter la présence d’un ordinateur externe à proximité immédiate du système hifi . Cependant cette fonctionnalité d’intégration ne change absolument pas les problèmes que l’on vient d’évoquer. Audrivana vient de signer un partenariat avec des fabricants Onkyo, Pionneer et Bricasti design dont les lecteurs réseaux sont entièrement compatibles avec Audirvana Plus 3.1 et bénéficient d’une amélioration de leur qualité sonore grâce au travail déjà effectué par Audirvana Plus en amont La principale solution consiste à vous équiper d’un ordinateur et d’un dac, mais dans le cas où il n’est pas possible ou souhaitable de le positionner à proximité immédiate du DAC, le lecteur réseau alimenté par Audirvana Plus permet d’obtenir d’excellent résultats. Jusqu’à présent notre logiciel était seulement compatible avec les ordinateurs Apple, mais dès la fin de cette année une version totalement compatible pour PC (windows 10) va être lancée, avec une nouvelle interface plus esthétique qui sortira aussi sur la version Mac à peu près au même moment.

Audirvana à l’usage 

Pour installer Audirvana, il suffit d’acheter la licence puis de télécharger le logiciel qui deviendra votre compagnon préféré pour la lecture de vos musiques qu’elles soient stockées sous forme de fichiers ou en streaming à partir de vos services de musique en ligne. Audirvana va donc remplacer la médiocre application Itunes et il va intégrer de manière fluide le contenu de votre abonnement Qobuz ou Tidal. A noter que l’interface graphique sera différente de celle de votre application Qobuz. Il faut bien reconnaitre que l’interface graphique est un peu austère mais devrait vraiment s’améliorer sur la prochaine version prevue en fin d’année. L’interface vous permet néanmoins de retrouver toutes les informations habituelles de votre abonnement Qobuz : visuels des albums, l’organisation de vos playlists, commentaires et pochettes de cd lorsque celles-ci sont disponibles. En revanche le logiciel Audirvana ne vous donnera pas accès à la partie magazine et aux vidéos de l’application Qobuz. Le logiciel est assez simple à utiliser mais il possède de nombreux réglages pour les utilisateurs pro ou très avisés comme par exemple le régale de la mémoire maximum allouée, la limitation de fréquence d’échantillonnage ou l’utilisation de filtres audios.Damien Plisson a également pensé au confort de l’utilisateur qui pourra piloter Audirvana à distance grace à une très astucieuse télécommande virtuelle, il s’agit en réalité d’une application qui reprend toute l’interface de l’application et qui va dialoguer avec votre ordinateur. Rappelons ici qu’il ne s’agit nullement d’une application qui traite le signal, mais d’une vraie télécommande qui va piloter l’application installée sur votre ordinateur et nécessite que celui-ci soit allumé et l’application installée.

Cinq ans après son lancement, Audirvana connait un réel succès surtout à l’export qui représente à présent 90% des ventes, le Japon représentant près d’un quart des ventes. Le tarif de la licence perpétuelle est de 77 € (comprenant de nombreuses mises à jour gratuites). Depuis de nombreux mois, j’ai eu l’opportunité de faire de nombreuses comparaisons entre le l’application Qobuz et Audirvana et les différences à l’écoute sont assez édifiantes , la comparaison avec Itunes vous fera tout simplement changer de monde ! Si Audirvana s’inscrit avec la même fragilité que les autres maillons de votre système haute fidélité, ce génial outil vous permettra d’optimiser au mieux toutes les qualités de votre convertisseur et transformer votre ordinateur en un excellent lecteur haut de gamme pour un coût super abordable .


Essai gratuit de 15 jours sur le site d’audirvana

 

%d blogueurs aiment cette page :