Bienvenue dans la cinquième saison de la République du Son ! Quelques chiffres qui parlent sans doute par eux même : 220 articles publiés , près de 50 reportages, plus de 120 matériels testés, une centaine de coups de coeur discographiques et une fréquentation qui dépassent les 4000 visiteurs uniques par semaine. Cette cinquième saison sera placée plus que jamais sous le signe de l’enthousiasme et des découvertes en tout genre.

Impensable de refermer cet été 2017 sans évoquer la disparition de grands artistes ces dernières semaines et revenir sur un anniversaire un peu passé inaperçu. J’ai en effet été bien triste d’apprendre la disparition de la pianiste Geri Allen, du guitariste John Abercombrie sans oublier la grande Jeanne Moreau, voix sensible à ses heures et grande actrice notamment complice d’un certain Miles Davis dans l’ascenseur sous l’échafaud.

Cet été 2017 aura aussi été marqué par la disparition d’un immense artiste : Pierre Henry, considéré comme le père de la musique moderne et dont il faut réécouter sa “messe le temps présent” une oeuvre phare d’une étonnante modernité qui s’impose avec force comme une oeuvre universelle. Cette pièce a été créé pour l’ouverture du festival d’Avignon de 1967 avec Maurice Béjard. Pierre Henry a été incontestablement le pionnier de la musique électronique , il fut en effet l’un des premiers a utiliser des matériaux sonores dans la musique. Lui même avait l’habitude de dire : “Moi je n’aime pas les notes, les notes c’est bon pour les compositeurs.”


Le 17 aout dernier a marqué un anniversaire, celui du compact disc qui a fêté ses 35 ans. Un format que l’on a tendance à enterrer sans doute un peu vite et qui reste pleinement d’actualité pour un très grand nombre de mélomanes. Face au “retour du vinyle” qui sera peut être plus éphémère que prévu et au développement incontestable des formats dématérialisés, la petite galette semble faire preuve d’une belle résistance et représente toujours un excellent compromis, d’autant que la qualité des lecteurs CD a fait un pas de géant depuis l’avénement du CD, c’était en … 1982 !

 


Au menu des toutes prochaines semaines,
dans le désordre
 et sous réserves de modification :

  • Une rencontre avec l’ingénieur du son Alban Sautour
  • Un test du micromega M.one 150
  • De possibles trouvailles en provenance d’Italie
  • Toutes les solutions pour bien ripper ces CD
  • Une sélection d enceintes compactes qui valent le détour
  • La haute fidélité dans la poche
  • Un comparatif de lecteurs CD de haut niveau
  • Le test d’un sublime ampli à tubes intégré

 

Et toujours mes coups de coeur discographiques et une mis à jour au fil du temps des annuaires des fabricants avec mes commentaires en toute indépendance et sans complaisance aucune ! Dans quelques semaines le blog va aussi faire peau neuve et vous devriez trouver de quoi vous surprendre.


Bienvenue dans la saison V et pour être certain de ne rien manquer : Abonnez-vous  !
 

Je souhaite être alerté des nouveaux articles par Email


 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :