3953709129

Après quelques riches echanges sur ce fameux made in France avec les intéressés, je me propose de mettre les pieds dans le plat. Sur le sujet, c’est le grand écart entre les propos de Jean-Christian Gesson, le patron d’Avance acoustic qui revendique faire fabriquer toute sa production en Asie, rappelant qu’une électronique 100 % française n’existe pas compte tenu des composants qui sont tous fabriqués en Asie et ceux de Didier Hamdi qui defend l’idee de produits entièrement fabriqués en France. Ce dernier tente de convaincre Arnaud Montebourg pour la mise en place d’un vrai label “made in France”. Il rappelle que nos voisins suisses ont un cahier des charges extremement sèvère pour pouvoir beneficier du label “swiss made”, pourquoi en serait il autrement chez nous ? ” il n’est pas normal que des societés importent des produits directement de Chine en rajoutant la mention made in france sur les cartons” ajoute t-il.

La question reste franchement très compliquée pour les enceintes acoustiques dont l’ebenisterie n’est plus guère possible en France pour la plupart des societés de taille moyenne qui préfèrent investir dans la recherche et le développement et qui gardent pour la plupart une totale maitrise de l’assemblage voire de la conception des hauts parleurs.Au sujet de l’ebenisterie, l’exception concerne Focal, Jean Gerard Chretien, son PDG me rappelle qu’une grande partie de son ebenesiterie et belle et bien fabriquée en France, c’est une question de taille critique rappelle t-il qui une fois atteinte permet effectivement d’amortir les couts de production.

Le débat reste entier lorsque l’on se place du coté du consommateur qui est en droit de savoir comment et où sont fabriqués ces produits. Un peu plus de transparence sur le sujet de la part de tous les fabricants français me parait être le minimum que les consommateurs sont en droit d’attendre. En ce qui me concerne, d’ici quelques semaines, je menerai une petite enquete approfondie sur le sujet.

%d blogueurs aiment cette page :