Cette semaine, je vous invite à découvrir un outil formidable qui pourrait peut être changer votre relation à la musique : soundsgood.

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

L’occasion est parfaite pour vous rappeler que mon intérêt pour la reproduction sonore et le matériel haute fidélité est parfaitement indissociable de ma passion pour la musique, pour les musiques !

Bien, et maintenant on écoute quoi ?
La question peut vous paraitre iconoclaste, mais n’est–elle pas au fond le quotidien de chaque auditeur attentionné ? On se lasse de sa propre collection de CD ou de sa meilleure playlist, c’est ainsi ! l’humain est curieux, il a une soif intarissable (et au combien légitime) de faire de nouvelles découvertes musicales et n’éprouvons-nous pas un grand bonheur de partager nos découvertes ?

Bon, en effet, mais comment fait-on Docteur ?
On se débrouille camarade ! on fouille le web, les plateformes de musique , on allume les radios, on tend l’oreille, on écoute les disques de ses amis … bref on part à la chasse aux perles musicales ! Seulement, voilà cette chasse n’est pas simple et surtout très chronophage, l’offre de musique (avec sa digitalisation) est devenue tout simplement énorme. La musique sur internet souffre (au même tire que l’information) d’une « infobésité » colossale et nous sommes souvent bien démunis face à une offre gigantesque de sources. J’ai été surpris de constater que plus de 90 % des internautes utiliseraient YouTube pour écouter de la musique sur internet selon Selon la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI).

La musique dématérialisée offre de la musique à la découpe, ce qui incite inévitablement au zap permanent et dénature l’enregistrement d’un album qui a été pensé et construit pour être écouté de A à Z. Mais cette médaille a un revers plutôt heureux :  ce découpage permet d’assembler ses titres préférés plutôt que d’empiler des albums en entier, un assemblage qui de fait pourra trouver une nouvelle cohérence dans une playlist à thème, la playlist devient ainsi un format idéal pour assembler et éditer des découvertes.

Soundsgood_Logo_Inline_Dark

Soundsgood : une solution originale, fédératrice et gratuite !

C’est à partir de ce constat que trois jeunes entrepreneurs, passionnés de musique chacun à leur manière ont décidé de lancer il y a moins d’un an une plateforme : Soundsgood qui se propose de regrouper et fédérer les contenus de plusieurs plateformes musicales (YouTube, SoundCloud, Spotify, Deezer …) sous la forme d’une multitude de playlists thématiques. Un projet qui s’est construit aussi sur la mise en commun d’expériences et de compétences acquises chez Warner music, Orange et Accenture. Aujourd’hui en pleine croissance, soundsgood a déjà rassemblé en moins d’une année plus de 150.000 auditeurs par mois, plus de 700.000 auditeurs cumulés depuis la création de Sounsgood. La plateforme compte plus de 1800 « curators » : c’est à dire des influenceurs qui proposent leurs playlists, 20 % d’entre eux sont des “professionnels ” comme des festivals, des salles de concert, des labels, des médias spécialisés…

Quid de la qualité de diffusion?

Il faut concevoir soundsgood comme une plateforme de recommandation originale pour y faire des découvertes, c’est un lieu de repérage pour ensuite télécharger vos coups de coeur ou les lire en streaming de qualité sur vos plateformes préférées, car le format de lecture standard de la plateforme est aujourd’hui hélas le mp3. La fonction « acheter » n’est pas encore disponible, elle vous permettra prochainement d’acquérir et de télécharger des titres dans différents formats directement depuis la plateforme. Pour l’heure on ne peut regretter que Qobuz ne soit pas encore intégré, compte tenu de son offre en qualité CD. Des discussions ont semble-t-il débuté pour que notre plateforme tricolore puisse être intégré à soundsgood. Selon Louis Viallet, co-fondateur de soundsgood, à terme l’utilisateur qui sera abonné au streaming en qualité CD pourra écouter son titre dans ce format depuis la plateforme soundsgood, sur ses players intégrés et retrouver les mêmes playlists directement dans son service habituel. Par ailleurs, une application mobile pour les appareils de la marque à la pomme seront disponibles dans les tous prochains jours

Soundsgood_Founders

De gauche à droite : David Billamboz, Josquin Farge, Louis Viallet, les trois fondateurs de soundsgood.

Si la gestion des sources provenant des différentes plateformes est gérée par des algorithmes, les recommandations musicales sont réellement proposées par des humains passionnés de musique. Pour le moment il faut reconnaitre que l’offre est abondante surtout dans le domaine du mix ou de la pop, mais l’équipe de soundsgood souhaite vraiment attirer des influenceurs de tous les styles afin de rééquilibrer une offre musicale la plus diverse possible J’ai déniché pour vous quelques perles, des playlists originales et dont certaines ne manquent pas d’humour, elles sont disponibles ICI . Une playlist J’aime pas le jazz  (à prendre au second degré) a même été créée par votre serviteur .

«Ce qui est vraiment passionnant c’est d’être aussi en contact avec des influenceurs passionnés du monde entier, de découvrir leur rapport à la musique et leur lecture de certains styles, des approches culturelles aussi diverses qu’enrichissantes ! » ajoute Louis Viallet pour conclure notre conversation. Soundsgood est en réalité est beaucoup plus qu’un nouvel outil de découvertes musicales, il créé du sens entre des personnes passionnées de musique en réinventant notre relation à la musique à travers le partage d’expériences.

# # #

Chaque semaine retrouvez une playlist sélectionné dans Soundsgood !

Elle se trouve en lieu et place de la video de la semaine, en haut à droite de votre écran
(ou dans la rubrique playlist de votre menu si vous naviguez depuis un smartphone)

%d blogueurs aiment cette page :