Capture d’écran 2014-07-03 à 15.31.30

Il faut se rendre dans cette discrète zone d’activité tout près d’Evry dans l’Essonne, longer une rangée d’ateliers en briques avant de tomber sur le petit panneau « Crista Technologies ». Marc Fontaine se plait à rappeler avec malice qu’il représente

à lui tout seul, toutes les ressources humaines de la société. L’atelier est à la fois un espace de stockage et d’assemblage des enceintes Mulidine. Ce qui frappe d’emblée, c’est ce vaste espace fermé au beau milieu de l’atelier : une cabine de mesure un peu à la manière d’une chambre sourde de cent mètres cubes dont l’utilisation sera essentielle dans le processus de mise au point final des enceintes de la marque.

DSCF1580

Marc Fontaine possède un parcours professionnel et personnel d’une étonnante diversité, ce passionné d’électronique démontait déjà des postes de radio à l’âge de dix ans. Puis le jeune homme allait acquérir une formation d’électronicien avant de rejoindre Thomson CSF dont le labo de recherche voisin, pour la petite histoire, inventa la lecture laser. Après une carrière comme responsable après vente dans le nucléaire et l’instrumentation de mesure, il exercera des fonctions commerciales dans l’informatique, puis de direction générale dans l’industrie du Pétrole et de la reproduction graphique. Une multitude de responsabilités, de compétences et de savoir-faire utiles à son futur métier d’entrepreneur. C’est en effet en 2005, qu’il souhaite revenir à sa passion pour l’électronique et la haute fidélité en rachetant la marque Mulidine. Une marque créée en 1981 par Marcel Rochet qui a toujours eu comme objectif premier de se débarrasser de toute une série de colorations qui surviennent à l’intérieur des coffrets des enceintes acoustiques. L’utilisation brevetée d’un filtre mécano-acoustique en plâtre est une technologie qui en complément du filtre électrique permet une reproduction dénuée de toute coloration.

Marc Fontaine aime raconter les débuts de son aventure avec Mulidine, il a passé plusieurs années à étudier le marché, à réaliser de nombreux travaux de recherche, il a pris le temps de faire une sélection rigoureuse de ses fournisseurs et prestataires en tentant autant que possible de faire appel à des prestataires français ou européens. Ainsi, une menuiserie alsacienne spécialisée réalise les coffrages, une ébénisterie lyonnaise s’occupe du façonnage et de la finition dans les quatre coloris disponibles, le fournisseur de tweeters est norvégien, celui des haut-parleurs medium grave italien et celui des tweeters à ruban bulgare. Marc Fontaine se veut pédagogue pour résumer la philosophie de ses produits : « Mulidine revendique sa différence autour de trois principes : une certaine authenticité de la musique, une grande facilité d’utilisation et d’installation, un produit durable pour un coût raisonnable. Ces enceintes s’adressent surtout à une clientèle qui écoutent beaucoup de musique, mais qui ne souhaite pas investir des sommes folles dans une paire d’enceinte acoustique ».

DSCF1526filtre mécano-acoustique en plâtre

Marc Fontaine revendique la production de deux cent paires d’enceintes par an, lors de la visite il revient régulièrement sur l’organisation de son travail. « Lorsque l’on est artisan et que l’on travaille seul, on ne peut pas se permettre d’improviser, il convient d’optimiser au mieux tous les paramètres qu’il s’agisse de l’organisation des étapes d’assemblage, la gestion des stocks, le nombre de produits à fabriquer en fonction des commandes et la maitrise absolue des coûts ». Ainsi, le moulage des filtres mécano-acoustiques en plâtre est réalisé deux fois par an, un délai d’une semaine est nécessaire pour l’équipement des filtres dans une centaine de coffrages, les caisses ainsi « équipées » sont ensuite envoyées par lot de vingt huit à une ébénisterie lyonnaise. Au retour des coffrages façonnés, l’étape suivante consiste au montage des hauts parleurs et du filtre électrique, monté à l’extérieur de la caisse afin de pouvoir subir les derniers réglages individuels dans la cabine de mesure à partir des enceintes de références. Cette cabine est dotée d’une instrumentation très sophistiquée, chaque réglage prenant en compte de nombreux paramètres comme la température et le degré d’hydrométrie de la cabine à un instant « t ». La cabine représente aussi un outil très précieux pour les travaux de recherche et la conception de nouveaux produits. Actuellement quatre nouveaux modèles sont à l’étude dont une enceinte bibliothèque.

Je constate une fois de plus que la finition et l’assemblage de tous les produits de la gamme sont remarquables jusqu’au moindre détail même s’il faut reconnaître que l’esthétique des enceintes Mulidine n’a rien de révolutionnaire. Marc Fontaine précise que ses enceintes sont volontairement discrètes afin de pouvoir s’intégrer esthétiquement dans n’importe quel intérieur.

Capture d’écran 2014-07-03 à 15.31.04Allegretto V4

Depuis quelques semaines je vis avec une paire de Mulidine Allegretto v4, je vais les « confronter » à différentes électroniques tout au long de l’été. Comme les autres modèles de la gamme, l’Allegretto surprend par son absence de coloration et d’effet de boite, la scène sonore est très aérée et le message est généreux et d’une grande clarté. Ces Allegretto devraient pouvoir s’accommoder sans difficulté de nombreuses électroniques et s’épanouir pleinement avec les plus exigeantes, mais elles seront en revanche impardonnables avec des électroniques peu performantes. Pour l’heure, j’ai fait quelques écoutes avec des électroniques Naim (Nait XS2) et je trouve que ce mariage est particulièrement homogène et cohérent. En revanche, de premiers tests avec des électroniques Atoll (série 100 se) ne m’ont pour le moment pas franchement convaincu.

Dans un marché enivré de nouveautés jusqu’à la lie, de produits démonstratifs qui sont autant artificiels que fatigants à l’écoute, Mulidine a fait le choix d’une autre voie : celle de la constance et du temps au service d’un message musical authentique. Jour après jour, la marque impose sa différence, propose un retour à quelques fondamentaux, des produits durables qui sont en passe de devenir peu à peu des références à l’épreuve du temps. L’écoute d’une enceinte Mulidine permet avec évidence de retrouver ce qu’il y a de plus enthousiasmant dans la reproduction de la musique : la vie.


Gamme Mulidine : Bagatelle (1300€), Allegretto (2500€) Cadence (3200€) Harmonie (6700 €).

Visite virtuelle de la cabine de mesure

Reportage photo de ma visite sur Facebook et Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :