Un bon rodage pour sortir du premier âge

1204181842c09dd4bf682edf72

Vous venez de vous offrir une belle paire d’enceintes, vous venez de les brancher sur votre amplificateur et là, vous êtes pris d’un doute, vous écoutez et les fréquences médium et graves manquent véritablement de clarté, le son des basses vous apparait sourd et “caverneux”. 

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

Ne céder pas à la panique, vos enceintes sont neuves et ont besoin d’être rodées. Qu’en est-il exactement ? Pourquoi donc ce rodage serait-il si nécessaire ? et comment aborder cette étape importante en toute sérénité ? J’ai donc dialogué sur le sujet avec Thierry Comte le Directeur de Welcohm Technology qui conçoit et fabrique les enceintes/haut parleurs ATOHM près de Besançon, c’est aussi ingénieur acoustique très expérimenté depuis de longues années.

Pourriez-vous exposer en quoi consiste le rodage d’une enceinte ?

Le rodage est en effet une étape indispensable, elle concerne le haut parleur , plus particulièrement ses éléments flexibles : la suspension périphérique  et notamment la partie arrière appelée “Spider”. Si les suspensions périphériques en caoutchouc synthétique et les membranes sont peu sensibles au rodage , c’est une toute autre affaire pour le spider. Cette pièce assure le centrage de la bobine mobile et permet le rappel en position zéro de la membrane. Elle est dans 99% des cas réalisée en textile enduit (liant)  thermoformé.  Le rodage consiste principalement  à « casser »  (très localement)  le liant afin  de « libérer »  les fibres textiles pour qu’elles puissent travailler plus librement ( flexion-torsion ) :  il s’agit en réalité de donner toute la souplesse nécessaire au spider . A l’inverse d’une automobile dont le moteur a besoin de douceur pour les premiers kilomètres, ici cette partie  a vraiment besoin de travailler énergiquement afin d’obtenir sa souplesse finale.  Le travail doit se faire sur la plage d’excursion nominale du haut-parleur.  De trop faibles excursions ne permettent pas de roder convenablement le haut-parleur puisque les déformations du spider n’atteignent jamais leur amplitude maximale. ( et donc certaines portions ne travaillent pas ou trop peu ).  Le rodage s’effectue donc tout simplement en faisant fonctionner les enceintes à volume soutenu et en veillant particulièrement à lui fournir essentiellement des sons large bande  y compris dans l’extrême grave. (certaines musiques modernes conviennent parfaitement )atohm-ld150


L’utilité du rodage est donc une nécessité mécanique qui impacte le son du haut parleur ?

Absolument ! Il n’est pas rare de noter un abaissement de 5 à 10% de la fréquence de résonnance d’un haut-parleur lors de son rodage.  Aussi, la réponse en fréquence et les timbres (harmoniques)  dans le grave  sont sensiblement affectés par cette évolution. Les enceintes acoustiques sont donc toujours mises au point avec des haut-parleurs rodés et stabilisés.  L’étape de rodage consistant à faire travailler les haut-parleurs  de manière à obtenir la souplesse définitive du spider permet d’atteindre les paramètres qui ont été retenus lors du développement du produit. Les performances optimales et stables ne sont obtenues qu’après rodage. Sur la plan auditif, c’est vraiment perceptible dans la clarté et dans l’extension des graves . Il est à noter que ce rodage concerne essentiellement les hauts parleurs médiums graves et que cela n’est pratiquement pas perceptible sur le tweeters (haut parleur aigus) . Toutefois , par effet de masque et en réaction avec l’acoustique de la pièce, la perception du registre médium aigu est également affectée par le rodage.

Le temps de rodage diffère t-il selon les modèles ? la taille des haut parleur nécessite t-elle un rodage plus long ?

Non, en tant que tel, la taille des haut-parleurs n’a aucune incidence sur la durée du rodage. En relation avec les capacités électromécaniques des haut-parleurs concernés, c’est la nature et le niveau du signal appliqué ainsi que l’amplitude des excursions obtenues qui comptent.  Ici en laboratoire avec nos solutions professionnelles, 12 heures suffisent pour roder une enceinte. Il est difficile de donner un temps exact de rodage pour un particulier utilisant un signal musical, disons qu’une cinquantaine d’heure devrait constituer une bonne moyenne pour la plupart des enceintes.

Cette étape du rodage est aussi une question de puissance.  Une grande enceinte pourra nécessiter plus de puissance pour solliciter ses haut-parleurs de grave à un niveau suffisant .

banner-resistance-1                         Publicité pour une marque de spider italien

Auriez vous quelques conseils et astuces quand à la méthode pour effectuer un bon rodage ? quels sont les dangers éventuels ?

D’abord, je conseille tout simplement de placer les enceintes de manière un peu approximative à l’endroit où vous aviez pensé les positionner,  les installer par exemple trop près d’un mur arrière provoquerait plus de graves et va perturber votre contrôle par l’écoute. Le rodage consiste tout simplement à faire tourner en boucle la même plage musicale (il conviendra peut être de prévenir vos voisins si vous vous absentez de chez vous pendant l’exercice).  Je recommanderai pendant toute la phase de rodage de prendre un unique morceau de musique test que vous connaissez particulièrement bien qui possède de beaux graves et qui servira en quelque sort de référence pour pouvoir juger de l’évolution du rodage.

Pour limiter un éventuel désagrément auprès de votre entourage, vous pouvez positionner les deux enceintes l’une en face de l’autre (avec un écart de quelques centimètres en très les deux) et de les faire tourner « hors phase », la pression acoustique les deux signaux contraires s’annulant et le volume sonore sera sensiblement réduit dans le registre grave-bas médium. Il s’agit donc d’inverser la phase d’une seule des enceintes en inversant le branchement rouge et noir sur l’une des  enceintes uniquement, le rodage sera donc de manière  plus discrète mais sera parfaitement efficace. Il est par ailleurs fortement recommandé d’éteindre et de couper l’alimentation de votre amplificateur pendant ces manipulations et ces branchements.

Si cette astuce est intéressante pour des questions de volume sonore, il est impératif, dans les deux cas, d’ être particulièrement vigilant sur les niveaux de volume utilisés et repérés préalablement, en faisant aussi un contrôle visuel. Le niveau sonore doit être calibré très progressivement en observant visuellement les mouvement de la membrane, il faut absolument éviter le talonnement qui correspond notamment à l’élasticité maximum de la suspension périphérique. Le talonnement est reconnaissable par un choc (comme une peau de tambour)  ou un bruit d’impact et dans ce cas, il faut impérativement réduire tout de suite le volume.  (Généralement, lorsque le niveau sonore est proche de celui du talonnement, le son du haut parleur change et la distorsion augmente de manière significative, c’est là il faut veiller à ne pas aller plus loin )

atohm_450Thierry Comte, Directeur de Welcohm Technology

Certains utilisent des CD de rodage, qu’en pensez vous ?

Effectivement, on trouve sur le marché des disques qui possèdent des sons extrême grave qui peuvent être efficace, mais il faut manier ces outils avec prudence et cela nécessite un certain niveau d’expertise et une surveillance particulière, car si l’objectif est de faire travailler “énergiquement” le spider, il ne faut surtout pas aller dans l’excès et aller jusqu’au talonnement qui peut provoquer de la casse irrémédiable. Je suggère donc de procéder à un rodage classique qui peut prendre plus de temps en choisissant notamment un ou deux  morceaux de musique  comportant toute la bande audio mais  surtout des graves.

N’est-il pas envisageable que les constructeurs fournissent au client des enceintes déjà rodées ?

C’est une question assez compliquée pour plusieurs raisons. La première est économique, le fait de roder une enceinte comme je vous l’ai expliqué c’est du temps, intégrer cette étape supplémentaire en fin de fabrication du produit engendrerait immanquablement un coût supplémentaire pour le client. L’autre problème est plutôt commercial, “travailler” une enceinte avant de la vendre ne serait simplement pas acceptable pour un client qui achète un produit neuf. Finalement vendre un produit non rodé, c’est peut être la meilleure garantie qu’il s’agit vraiment d’un produit neuf et jamais utilisé auparavant.

Il faut donc prendre son mal en patience avant de pouvoir pleinement profiter pleinement des performances de son produit ?

Absolument, mais je pense qu’il ne faut pas concevoir cette étape seulement comme une contrainte, c’est aussi un temps de découverte qui permet aussi de faire connaissance avec le produit et de l’adopter progressivement. Pendant toute cette période, l’utilisateur va se constituer une mémoire auditive qui servira aussi de référence pour plus tard. Lorsque le rodage sera terminé, il faudra optimiser le positionnement final des enceintes, en étant vigilant notamment par rapport aux murs arrière ; si cette distance est trop réduite cela aura une influence sur les graves (voir un article précédent sur ce sujet).

Cette étape permettra à votre enceinte de sortir du « premier âge » pour atteindre la maturité  et pourra ainsi vous accompagner de longues années, alors patience et bon rodage !