Image11

On ne nous dit pas tout ! Aurais-je pu résumer ce billet. En effet lorsque l’on s’intéresse à un système HIFI, on évoque bien entendu les électroniques, les enceintes, les câbles mais trop rarement le local d’écoute. Les vendeurs de HIFI sont souvent peu bavards sur le sujet car il est en effet bien peu commercial que d’annoncer à un futur client que la signature sonore qu’on lui propose pourrait être bien très différente dans son salon.

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

Pourtant, certains fabricants d’enceintes acoustiques comme Focal n’hésitent pas à rappeler que  “le rendu final d’un système hifi dépend en grande partie de la réponse acoustique du local”.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce vendredi, je suis donc porteur d’une bonne et d’une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui s’interrogent à la reproduction sonore chez eux.

Commençons par la mauvaise : il vous faudra donc faire un deuil et ranger dans le rayon des bons souvenirs les magnifiques écoutes que vous aviez pu faire en boutique et réaliser que cette sonorité si particulière n’allait pas s’imposer dans votre salon comme une évidence.

La bonne nouvelle est qu’une partie la solution à l’élaboration ou l’amélioration de votre système hifi ne vous obligera en rien à sortir votre chéquier pour le peu que vous preniez le temps de réaliser un petit état des lieux et consentir quelques efforts à votre local d’écoute sans le transformer en un « bunker » auditorium.

J’en vois déjà qui grimacent et mettons les choses au point : un matériel de moindre qualité ou des éléments mal associés entre eux ne produiront jamais de bons résultats dans un local bien aménagé, mais il est revanche assez est  facile de gâcher les qualités d’un très bon équipement si l’on néglige ce maillon de la chaine comme c’est trop souvent le cas. La prise en compte de cet aspect ne doit bien entendu en rien remettre en cause tous les autres maillons de la chaine, y compris les questions d’alimentation électrique dont je reviendrai dans un prochain article.

log13salon_vide Ma pièce, les pièges et quelques conseils

Sur le sujet j’ai interrogé Samuel Harsch, un acousticien suisse près de Lausanne qui confirme : “un mauvais local peut dégrader la restitution d’un système et aller jusqu’à lui faire perdre 80 % de sa valeur acoustique. Il faut d’abord choisir de préférence une pièce fermée, plus l’espace sera ouvert, plus l’acoustique va être compliquée, l’idéal étant un pièce rectangulaire. Les principaux problèmes acoustiques que l’on rencontre sont dus à une réverbération trop importante ou à des basses fréquences prédominantes qui affectent la clarté et la définition des basses avec une impression de bourdonnement.”

La question de la réverbération est assez facile à corriger cela signifie que votre pièce n’est pas assez amortissante il faut donc veiller à fuir les surfaces trop réfléchissantes comme une fenêtre, une baie vitrée, un mur nu ou un sol réfléchissant (comme le carrelage). Il est conseillé de choisir un sol « tendre » (moquette, sisal, tapis) d’habiller autant que possible les fenêtres de rideaux et de meubler normalement votre pièce, des meubles qui pourraient amortir le son, les canapés et autres fauteuils sont excellents pour cela. Mais attention, il faut trouver un équilibre car un excès de matériaux absorbants dans la pièce aura rapidement pour conséquence un son bouché et sans relief. Une étagère pas trop remplie par exemple pourrait bien servir de diffuseur.

Pour éliminer les basses fréquences cela devient plus complexe, il faut installer des panneaux absorbants appelés “Bass traps” qui proposent une absorption mécanique pour “avaler” ces fréquences. Mais ces panneaux sont souvent imposants et peu discrets et leur installation nécessite vraiment l’appui et le conseil de spécialistes.

0511-1007-0917-3658_Black_and_White_Cartoon_of_a_Horrified_Woman_clipart_imageLe salon, cet espace délicat …

Si un système hifi doit donc s’installer en tentant de limiter au mieux les contraintes de votre pièce d’écoute, il faudra composer aussi avec votre entourage familial, certains d’entres vous ont sans doute déjà entendus ce type de remarques :

–   Je ne veux pas de ces enceintes, elles sont moches et trop grandes !
–  Tu ne vas quand pas même pas mettre ces ENORMES enceintes si loin du mur ?
–  Est on vraiment obligé d’avoir tous ces câbles ? (Les marchands de rêve et d’enceintes sans fil ont sans doute un bel avenir de ce strict point de vue).

position speakersplacement des idéal des enceintes

Il y a quelques mois, j’ai été stupéfait de la différence acoustique de mon salon après voir simplement déplacé le piano de quelques mètres. Il est donc vraiment conseillé de faire des essais, le déplacement de quelques meubles peut s’avérer très efficace. La clef se trouve aussi dans le positionnement des enceintes. Il est conseillé de ne pas les positionner trop près d’un angle de la pièce et trop près des murs. Ceci aurait pour effet de réveiller certaines résonances de votre pièce et d’augmenter artificiellement le niveau du grave. A contrario, si le niveau de grave est jugé insuffisant, on pourra tenter de rapprocher les enceintes des murs pour rééquilibrer ce niveau de grave.

Jean-Marie-Reynaud-EMP-Nano-Ivoire-nacre_L1_1200

Certains fabricants ayant constatés que les enceintes étaient généralement positionnés top près du mur ont conçus des produits qui peuvent s’installer à même le mur voir être suspendus au mur comme c’est le cas des enceintes EMP Nano “plate” Jean marie Reynaud ou des petites enceintes Folia qui pourront soit être installées comme des enceintes bibliothèque classique ou être également suspendues au mur.

Pour ceux qui veulent aller plus loin sur la question de la correction acoustique : http://www.lafontaudio.com/criteres.htm

Le travail d’assemblage  des premiers systèmes HIFI 100 % made in France a débuté, Vous pouvez suivre son déroulement et quelques étapes sur ma page Facebook , trois amplis et lecteurs CD (Atoll & micromega) et quatre paires d’enceintes (Focal & Davis), 3 paires de câbles enceintes et modulation et … trois pièces d’écoute différentes ! à suivre …

%d blogueurs aiment cette page :