Beau coup de cœur cette semaine pour audioframe. Un fabricant tricolore qui propose des enceintes actives des plus étonnantes, la démarche est singulière, car elle a puisé sa source dans le monde de l’audio pro. Découverte d’une gamme attachante et dont les premières écoutes m’ont vraiment enthousiasmé. Récit.

L’histoire d’audioframe débute il y a une dizaine d’années avec le projet d’Anthony Robert (ingénieur du son) : concevoir une enceinte monitoring pour studio. Après de nombreux prototypes et la rencontre avec ses futurs associés (Hubert Amouroux et Nicolas de Chateau thierry) les premiers modèles s’installent sur les consoles de quelques ingénieurs du son. Il s’agit d’une enceinte studio dont la technologie « maison » repose sur la conception d’une carte d’amplification avec des composants discrets. Les premiers exemplaires circulent, le public des mélomanes succède aux seuls « ingés son », les auditeurs sont enthousiastes. L’idée fait son chemin, l’activité s’organise entre le Lot et la région parisienne. Peu à peu la gamme modulair prend forme jusqu’à sa commercialisation officielle 2016 avec le lancement de son site web. A noter au passage que le joli site web propose aussi une rubrique PLAY : un petit contenu editorial sur des coups de coeur musicaux, ca fait franchement du bien de voir un fabricant qui communique aussi sur la musique, c’est suffisamment rare pour le signaler !

Un modèle pro grand public ?

L’enceinte de monitoring est d’abord l’instrument de travail de l’ingénieur du son, sa fonction pourrait un peu se comparer à celle d’une loupe qui permettrait d’apporter un maximum de détails. Il faut bien reconnaitre que les enceintes de studio possèdent des fonctionnalités et des formats propres aux besoins des techniciens du son. Qualifiées à juste titre d’enceintes de proximité, cet argument est trop souvent utilisé à l’excès pour renvoyer le mélomane curieux au seul monde de la hifi. Cependant certaines enceintes actives délivrent une puissance et une ampleur acoustique permettant à l’auditeur de bénéficier d’un recul largement comparable à celui de votre salon et ces modèles représentent vraiment une alternative très intéressante aux système traditionnels : ampli + source + cables + enceintes passives.

modeles ir10 et ir20

Une gamme , trois modèles

Audioframe propose la gamme modulair : des enceintes amplifiées pensées comme des appareils totalement autonomes qui n’auront besoin que d’une source numérique pour composer un vrai système audio. La gamme comprend deux enceintes deux voies : le modèle ir10 (10 litres d’air) et le modèle ir20 ( 20 litres d’air). Le modèle ir55 est un sub d’infra-basse qui se présente sous forme d’une petite colonne dotée d’un haut parleur latéral, un format qui lui permet aussi de recevoir en son sommet l’une ou l’autre de ses petites sœurs. Cet ingénieux système de modularité permet aussi par exemple de réaliser un système 5.1.

La petite IR 10 est plutôt dédiée à une écoute de proximité, elle est équipée d’un haut parleur grave médium de 130 mm d’un tweeter en dôme en soie de 28 mm, elle se plaira plutôt dans une petite pièce ou de taille moyenne. Sa grande sœur embarque un haut parleur de grave médium de 180 mm et le même tweeter. Elle offrira de facto une ampleur supplémentaire et s ‘adaptera plus volontiers dans des espaces plus grands afin de permettre à l’auditeur de pouvoir bénéficier d’un recul plus important.


Des objets façonnés par la main de l’homme

Au premier coup d’oeil, on pourra reconnaitre la qualité de ébénisterie, un design à la fois minimaliste et sobre. Un classicisme élégant marqué par ces angles aux arêtes joliment arrondies qui lui confèrent un style intemporel et attachant. Autant dire que la finition est proche de la perfection, le fruit d’un assemblage totalement à la main et très soigné. Hormis les traditionnel noir et blanc mat, audioframe propose des coloris originaux : bleu, rouge ou jaune ! Les rendus qui sont d’une exceptionnelle qualité, ils sont le fruit d’un travail réalisé à la main, pas moins de six couches de peinture sont nécessaires pour parvenir à un tel niveau de qualité.

Cette apparente sobriété cache aussi une lutherie interne qui se compose de matériaux stables permettant d’obtenir une caisse neutre, sans vibration, se combinant harmonieusement avec l’électronique du système : un amplificateur embarqué en classe D (2 x 125 Watts pour les deux premiers modèles et 450 Watts pour ll’IR55) et un processeur pour le traitement numérique du signal. Les faces arrières offrent une connectique particulièrement complète avec des formats qui rappellent le monde du pro avec notamment des entrées numériques au format XLR et un réglage de volume.

Une première expérience d’écoute

Associé à un dac efficace mais pour le moins minimaliste (Nuforce Udac 3 d’une centaine d’euros) le système audioframe est installé dans un salon parisien, cette installation « domestique » a le mérite d’être parfaitement réaliste. Si vous n’avez jamais fait l’expérience d’une écoute avec des enceintes actives, je vous invite sincèrement à franchir le pas. La pression acoustique délivrée par une enceinte «propulsée» directement par une amplification dédiée change tout. La signature acoustique est à la fois précise et parfaitement juste. Ici la démonstration est totale : la précision est remarquable, ces enceintes se montrent immédiatement disponibles, la réserve de puissance est vraiment perceptible. L’équilibre tonal est vraiment très juste, même si de facto l’IR10 manqua un peu de basse, un défaut inhérent à son gabarit et marquée par la grande hauteur de plafond du salon d’écoute. Mon écoute du modèle IR20 est formidable : un condensé de puissance au service du plus grand raffinement, l’image sonore est généreuse, le propos très détaillé. Mon ressenti final pourrait aussi se résumer par une certaine simplicité où la musique se présente avec une grande transparence avec une certaine forme de fraicheur acoustique.

Pour la petite histoire, cette écoute a lieu le mois dernier dans la foulée de ma première journée de visite au dernier salon haute fidélité de Paris et autant vous dire que la comparaison « à chaud » avec des enceintes passives entendues toute la journée a été fort éloquent. Cette écoute a été bien supérieure à de très nombreux modèles d’enceintes passives aux tarifs incroyablement supérieurs. Le premier modèle (ir10) est tarifé 3580 € la paire, pour ceux qui pourrait douter de l’intérêt d’un tel investissement, je vous laisse le soin de prendre votre calculette afin de vérifier l’addition d’un bon amplificateur intégré avec une sérieuse paire d’enceintes passives …

Audioframe a réussi avec panache à mettre joliment les pieds dans le plat du son studio supposément réservé aux seuls professionnels. Plus qu’une enceinte amplifiée, ce système audioframe ouvre les portes d’une nouvelle façon de concevoir le plaisir de l’écoute musicale à la maison. Le meilleur atout de ce système audioframe réside aussi dans sa capacité à se faire oublier pour ne restituer que l’essentiel : la musique.


  • Tarifs :  Ir10 : 3580 € la paire –  Ir20 : 4780 € la paire – Ir55 : 2180 € le module
  • Sur commande, délai de livraison : 2 mois environ

%d blogueurs aiment cette page :