Lorsque l’on commence à plonger dans le grand bain “hifiste” des possibilités d’associations entre un amplificateur et une paire d’enceintes, il se peut que l’on soit saisi par une légère ivresse des profondeurs face à l’offre florissante de matériel et aux nombres infinis de combinaisons. Cette semaine, voici un système diablement musical composé d’un ampli intégré Heed Elixir associé avec une légendaire petite paire d’enceintes ProAc tablette “Anniversary” qui vient (excusez du peu) fêter ses 34 ans ! Récit d’un mariage heureux.

Une très grande majorité d’associations Ampli / Enceintes fonctionnent, c’est un avantage, mais il convient de remarquer que cela devient rapidement un sérieux handicap au petit jeu des comparaisons. En effet, de très nombreuses associations sont pertinentes voire performantes et plus rarement l’association est remarquable comme c’est le cas pour notre mariage de la semaine.

Amplificateur Heed Elixir

Cet Elixir est l’une des dernières productions du constructeur hongrois (juin 2015) dont j’avais déjà particulièrement apprécié les écoutes de l’ampli intégré Obelisk (voir mon article du 20 mai 2016). Pour la petite histoire, la conception de cet appareil a d‘abord trouvé ses sources dans le réseau de revendeurs de la marque, qui s’est permis de faire remarquer au fabricant l’absence d’un amplificateur entrée de gamme aux alentours de 1000 €.

Cet ampli intégré de 2×50 watts possède la particularité d’embarquer en série une carte phono MM et une vraie sortie casque polarisé en classe A. L’appareil est doté d’une connectique classique complète comprenant quatre autres entrées RCA et une sortie preout pour y associer un éventuel bloc de puissance supplémentaire. Coté ergonomie et présentation, on retrouve le format « boite à chaussure » de la marque, la façade avant est sobre avec un gros bouton de volume non gradué, mais joliment équipé d’un led blanc sur le coté, deux petits sélecteurs pour choisir sa source et sa sortie (enceintes, casque ou les deux) et la fameuse sortie casque. Le tout est agrémenté d’un élégant indicateur de sources noir et blanc à led. Le revers de la médaille de cet ampli bien équipé est son absence d’évolutivité avec l’impossibilité d’y rajouter de cartes optionnelles par exemple, comme c’est le cas sur tous les autres appareils de la marque, on ne peut pas avoir tout et son contraire.

A l’évocation d’un appareil bien équipé, nous aurions raison de faire remarquer qu’il ne manque qu’un DAC à cet ampli pour être qualifié de tout à fait complet. Il se trouve que le fabricant Hongrois vient tout juste de sortir au même tarif (1090€) l’Abascus, un DAC compatible DSD, avec en option une carte réseau, une machine qui devrait compléter à merveille cet Elixir. Je rappellerai à tous ceux qui souhaitent diffuser leur musique depuis leur Smartphone ou tablette en wifi, que l’utilisation du Google Chromecast Audio reste une alternative des plus intéressante, facile et très bon marché (voir mon article sur le sujet).

Proac Tablette “Anniversary”

Il convient parfois de rendre à César ce qui est à César et reconnaissons l’apport essentiel de nos voisins britanniques dans le domaine de l’acoustique, notamment pour le développement des petites enceintes bibliothèques dont de nombreux fabricants britanniques se sont fait la spécialité (vous pourrez retrouver un grand nombre d’entres eux dans le répertories des marques). L’un des plus beaux exemples est sans doute fourni par le constructeur ProAc qui signifie littéralement « Professionnal Acoustic ».

La tablette est LE modèle au format bibliothèque du fabricant anglais, une aventure qui dure près de trente-cinq ans, la « tablette » est devenue une véritable référence et un emblème de la marque. Ce modèle tablette « Anniversary » a été lancé en 2013 pour célébrer les 30 ans de ce modèle qui a connu au fil des années pas moins de neuf versions différentes. Lors des premiers travaux en 1979, le fabriquant anglais a avait indiqué sur son premier cahier des charges la nécessité « de pouvoir proposer des enceintes assez petites pour être rangés dans une boite à chaussures ».

Il est vrai que cette « tablette » est réellement une petite enceinte, mais ce qui la différentie visuellement des modèles précédents c’est le décentrage du tweeter et du HP médium grave. Cette toute dernière version bénéficie de nombreuses évolutions comme le nouveau  boomer de 200 mm à membrane Kevlar, d’un Tweeter à dôme de 20 mm décentré et d’une nouvelle ébénisterie dont la qualité de finition ne souffre d’aucun reproche. Tarifé à plus de 2300 euros, l’auditeur non avisé a de quoi se poser quelques légitimes interrogations sur le rapport entre sa taille et son tarif. Rien ne ressemble en effet plus une enceinte bibliothèque à une autre, mais dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres il ne faut jamais se fier aux apparences.

Mes écoutes

Ce qui frappe immédiatement dès les premières secondes d’écoute c’est l’ampleur et la largeur de la scène sonore assez inversement proportionnelles à la taille de ces petites enceintes. Sa capacité à exprimer un niveau de grave est totalement inhabituelle pour une enceinte de cette taille, l’énergie déployée est assez époustouflante. Malgré un rendement modeste (86 dB), ces enceintes possèdent une incroyable capacité à exploiter les x 50W de notre Elixir, le résultat est vivant, vivace et l’équilibre tonal est très homogène.

Ce « migration blues » d’Eric Bibb est un exemple saisissant de réalisme et offre une présence totalement stupéfiante compte tenu de la taille de ces petites “boites”.La présence et l’articulation des basses ne s’expriment pas dans l’artifice, mais dans une grande aisance, la voix charpentée du grand Léonard (Cohen) dans le titre « Almost like the blues » (album Popular problems) est fabuleuse. Je n’ai que trop rarement entendu ce « Paris Istanbul Shangai » (Joël Grare) avec autant de précisions et de détails. Ici c’est toute la saveur et la palette des timbres des percussions qui redonnent une nouvelle vie à ce très beau titre. Mes séances d’écoutes se poursuivent (comme c’est souvent le cas) avec quelques titres de piano solo soigneusement sélectionnés. A volume modéré, le réalisme du grand piano de ce très beau best of Universolal de Marital Solal est saisissant et les harmoniques de son grand piano sont très expressives. Ma séance d’achève avec quelques belles écoutes au casque qui confirme cette sortie casque n’a pas été bâclée comme une option sur de trop nombreux amplis intégrés. Cet Elixir est aussi un vrai ampli casque qui pourra accueillir vos casques les plus exigeants, mes écoutes avec différents casques haut de gamme l’ont vraiment confirmé.

Cet ampli intégré et cette paire d’enceintes étaient vraiment faits pour se rencontrer, leur terrain de jeu favori sera sans doute du côté des musiques acoustiques et dans un environnement domestique de dépassant pas les trente mètres carrés. Mais j’ai été étonné par le fait que ce système ne démérite pas au-delà de l’habituelle écoute de proximité avec une ampleur qui est totalement surprenante. Ce n’est certes pas le moins cher des systèmes, mais il offre beaucoup pour son tarif, peut-être serez vous également sensible sur le fait que ces produits sont manufacturés à la main entièrement en Europe (Royaume-Uni et Hongrie). Pour le reste, ce mariage fait la promesse de vous offrir de la réjouissance dans vos écoutes comme une expérience émotionnelle, sincère et vivante de la musique.

Sources et câbles utilisés pour l’écoute :

  • Lecteur CD Exposure 2010 s
  • Dac Exposure 2010 s
  • Câbles HP Atohm ZEF MAX.

Heed Elixir

  • Puissance : 2x 50 W sous 8 Ohms ou 2x 65 W sous 4 Ohms
  • Bande passante : 3,5 Hz – 300 kHz (préampli, -1 dB)
  • Préampli : Classe A
  • Impédance entrée phono MM : 47 kΩ / 100pF
  • 4 entrées LIGNE en RCA +1x PHONO MM en RCA.
  • Sortie : Pré-out en RCA
  • Télécommande
  • Dimensions : 220 x 87x 345 mm ( LxHxP)
  • Poids : 6 kg
  • Tarif : 1090 €

ProAc tablette Anniversary

  • Impédance : 8 Ohms
  • Puissance recommandée : 10 à 120 Watts
  • Réponse de fréquences : 35hz à 30Khz
  • Rendement : 86.5 dB
  • HP medium grave de 150 mm en Kevlar
  • Tweeter de 20 mm
  • Dimensions : (hxlxp) :  270 mm x 150 mm x 235 mm
  • Poids: 5 Kg pièce
  • Tarif : 2350€
%d blogueurs aiment cette page :