Citoyens, citoyennes de la République du Son, je vous invite à découvrir cette semaine un accessoire démocratique qui représente sans doute le plus court chemin entre votre ordinateur et votre amplificateur. Il est discret, diablement efficace et pas cher, mais que demande le peuple ?

Petit rappel pour les absents qui auraient manqué les leçons précédentes : votre ordinateur permet de stocker des fichiers musicaux de grande qualité, mais aussi de streamer des fichiers de qualité CD sans avoir donc à passer par la case téléchargement. Le problème est que nos ordinateurs possèdent des cartes sons de piètre qualité qui gâchent sérieusement la fête. De plus, il est totalement indispensable de convertir ces fichiers numériques en fichiers analogiques pour être lus par votre amplificateur préféré. C’est pourquoi que les DAC connaissent un beau succès depuis plusieurs années, ces convertisseurs sont en effet devenu les passerelles obligées entre ordinateurs et amplificateurs.

hiface ordiAujourd’hui nombre d’amplificateurs intègrent de plus en plus un convertisseur afin d’éviter l’ajout de cet appareil supplémentaire. Mais pour tous ceux qui ne sont pas équipés d’un tel matériel, quelques fabricants ont eu la très bonne idée de placer ce maillon du côté de la sortie USB votre ordianteur. Le HIFACE DAC est donc une sorte de grosse clé USB qui intègre en son sein un DAC que vous pourrez relier directement à votre amplificateur préféré. Ce petit accessoire se branchera sur la sortie USB de votre ordinateur et dispose à son extrémité d’une sortie au format microjack 3,5 mm pour y relier directement votre amplificateur à l’aide d’un câble microjack/RCA . Cerise sur le gâteau : ce format permet aussi d’y brancher un casque. Cet appareil est compatible avec les appareils de la marque à la pomme comme des PC même si ces derniers auront besoin d’un driver à télécharger. Si mon installation sur un ordinateur PC un peu ancien avec XP fut un peu laborieuse, elle fût en revanche très fluide avec Windows 8 et inexistante avec mon mac. A l’aide d’un adaptateur USB, ce HIFACE pourra aussi être raccordé aux tablettes en tout genre. Mon seul regret porte sur l’absence de LED, un témoin qui permettrait  à l’utilisateur de vérifier le contrôler du flux.

Ce HIFACE DAC n’est pas seulement un accessoire pratique, il s’agit en réalité d’un convertisseur des plus performants, car il dispose d’une capacité de décodage 384kHz/32 bits. Ce qui signifie qu’il sera capable de décoder les fichiers DSD. Ce format de très haute qualité offre un échantillonnage est 64 fois supérieur à celui d’un CD. La performance est donc intéressante et louable même si ce type de fichier est pour le moment encore peu répandu en téléchargement. Quelques plateformes proposent des fichiers DSD gratuitement pour tester la différence comme l’excellent site du label Blue Cost ou la plateforme Channel classics dédiée à la musique classique (je reviendrai sur ces formats dans un prochain article).

Les deux faces intérieures du HIFACE DAC

Mon écoute

J’ai commencé mon test en branchant un casque sur le HIFACE afin de pouvoir comparer la sortie casque de mon ordinateur avec celle de notre clef. Cette petite manipulation me permis déjà d’apprécier immédiatement la différence ou comment passer de l’obscurantisme à la lumière. J’ai ensuite connecté mes FOCAL CMS40, des enceintes de monitoring qui trônent sur mon bureau de part et d‘autre de mon écran et qui me permettent donc d’éviter la case amplificateur, celles-ci étant des enceintes actives donc amplifiées. Le résultat fut immédiat et particulièrement bluffant, l’une de mes plages test préférées (Renaud Garcia Fons – “Oriental jazz” – ENJA Records – 1997) a déployé immédiatement la richesse de ses timbres, une superbe dynamique et une précision de micros détails des plus efficaces. Franchement tout est là pour affirmer le subtil passage entre le son et la musique : de la précision, de la dynamique, des timbres, un très bon équilibre tonal … Les notes de piano de Paul Bley se distillent avec une ampleur inégalée et reproduisent les très belles harmonies de ce piano solo (Paul Bey – Hommage to Carla – OWL – 2001).

Le couple enceintes Focal CMS40 et le HIFACE DAC forment une petite solution pour environ un millier d’euros fera le bonheur de tous ceux qui souhaitent bénéficier d’une incontestable qualité pour écouter de la musique depuis leur poste de travail ou pour de sonoriser de très petites pièces.

Branché sur un amplificateur atoll IN200 notre clef s’est montrée tout aussi volontaire et a témoigné d’une précision redoutable. Son usage dans de nombreuses configurations est donc largement confirmé par mes écoutes . Des prouesses doublement louables au regard de la somme investie : tout juste deux centaines d’euros, un investissement fort rentable pour tirer la meilleure substance de vos précieux fichiers qu’ils soient locaux ou lus en streaming, toujours à la condition préalable que ceux-ci soit dans un format qualitatif (FLAC OU ALAC pour la qualité CD au minima).

DCM_Italia_Made_in_Italy

Votre serviteur a finit d’être comblé par ces étonnantes prestations  lorsqu’il apprit que cet HIFACE  était le fruit d’une entreprise familiale italienne basée à Pise (M2TECH) qui s’est spécialisée non seulement dans le développement de produits de conversion numérique/analogique, mais qui se fait fort de fabriquer tous ces produits en Italie ! (voir ici une sympatique présentation vidéo en italien). Il faut noter que ce HIFACE est l’aboutissement d’une première génération de transports comme le HIFACE 2 (avec une sortie au format  S/PDIF et qui n’intègre pas de DAC ).

A condition d’être bien accompagné cet accessoire indiscutablement astucieux et redoutablement efficace  vous permettra sans aucun doute de franchir une étape clef pour tirer le meilleur de la musique dématérialisée.

J’ai aimé

  • La très bonne performance du DAC
  • La simplicité d’installation et d’utilisation
  • Le tarif très abordable

J’ai regretté

  • L’absence de témoin LED de contrôle de flux
  • La couleur peu discrète, un peu “travaux publics”

# # #

Caractéristiques techniques :

  • Bus USB de classe 2
  • DAC 32 bits et 384 kHz
  • Fréquences d’échantillonnage supportées : 44, 1 kHz, 48 kHz, 88,2 kHz, 96 kHz, 176,4 kHz, 192 kHz, 352,8 kHz, 384 kHz
  • Résolutions : 16 bits à 32 bits
  • Mesures : Réponse en fréquence : 5 Hz à 150 kHz – DHT (pondérée A) : 112 dB à 1 kHz – Tension de sortie : 2 V RMS
  • Connectique :1 entrée port USB A & 1 sortie ligne / casque mini-jack
  • Dimensions : (lxhxp) : 88 x 14 x 20 mm
  • Poids : 20 g
  • Tarif : 199€
%d blogueurs aiment cette page :