chromecast-audio-1-1200-80

J’ai testé pour vous le nouveau Chromecast audio de Google, un accessoire qui vous permet de diffuser votre musique en wifi depuis vos appareils mobiles. Son tarif imbattable (39 €) pourrait légitimement faire penser qu’il n’est dédié qu’aux petits systèmes audio, mais il s’est montré tout aussi efficace dans une vraie configuration HiFi.

C’est quoi et comment ça marche ?

Un petit galet qui tient dans le creux d’une main, voilà une manière de résumer cet objet pour le moins minimaliste qui ne dispose que deux connectiques : une entrée (format micro usb) pour l’alimentation et une sortie au format mini jack. Cet appareil n’est pas une révolution technologique en soi, car nombre d’appareils comme Sonos, Cabasse, Bose … ou encore Apple (avec sa norme Airplay) proposent d’utiliser le réseau wifi de la maison pour la diffusion de vos contenus musicaux. Cependant ces solutions reposent sur des systèmes “propriétaires” qui fonctionnent en circuit fermé et exclusivement soit avec des enceintes de la marque ou des appareils apple pour le cas de la norme Airplay. Le chromecast propose donc une solution de diffusion audio par wifi ouverte et universelle.

Ce petit accessoire cache bien son jeu et c’est loin d’être une coquille vide comme on pourrait le penser, il embarque en effet un convertisseur numérique gérant les flux 96 kHz/24 bits et un amplificateur stéréo Texas Instruments avec un rapport signal-bruit supérieur à 90 dB.

Pourquoi le wifi ? 

La connexion en wifi est en réalité partagée avec votre réseau internet qui reste disponible pour d’autres usages, ce type de connexion vous permet aussi de recevoir des appels ce qui n’est pas possible avec une connexion Bluetooth depuis votre smartphone. Par ailleurs, le wifi reste incontestablement le meilleur transport sans fil et les essais qui vont suivre sont sans appel par rapport au Bluetooth aptX qui est une norme de transmission sans fil très utilisée à condition là encore de disposer d’un matériel compatible Bluetooth. Le petit galet de Google vient donc jeter un beau petit pavé dans la mare en proposant un service de diffusion par wifi universel qui fonctionne depuis tous vos ordinateurs, tablettes ou smartphones android ou Apple et vers toutes les enceintes actives de toutes marques.

audio-chromecast-specs

Une installation rapide et une très bonne nouvelle !

Après avoir branché et connecté votre Chromecast, il suffit de télécharger l’application qui va immédiatement reconnaitre votre matériel, il conviendra ensuite de suivre les quelques étapes et le tour est joué. Deux options sont par la suite disponibles : le HDR (High Dynamic Range) prétend offrir une augmentation de la largeur du spectre, une fonction dédiée à une écoute sur un système hifi. Pour être tout à fait franc, son utilisation ne m’a pas frappé par l’évidence en terme de valeur ajoutée qualitative. L’autre option est le mode « invité » qui permet à d’autres appareils de se connecter simplement et en plus de votre appareil

Utiliser Chromecast nécessite par la suite d’utiliser une application compatible et l’excellente nouvelle nous vient de Qobuz qui fait parti des heureux élus (même s’il est franchement navrant de ne pas trouver Qobuz dans la liste d’applications proposées par l’application chromecast). Une excellente nouvelle car notre plateforme tricolore est l’une des rares à proposer un streaming en qualité CD. L’icône Chromecast apparaitra donc dans votre application Qobuz et la diffusion vers la galette s’effectue en un clic sur cette icône dédiée.

IMG_7385

Une connexion possible sur un système HiFi

Muni d’un câble mini-jack, convertible en RCA la petite galette peut être branchée directement sur l’entrée auxiliaire d’un amplificateur. Mieux encore : utiliser un adaptateur mini jack avec un connecteur optique pour entrer sur un DAC, j’ai donc branché la galette ainsi sur mon MyDac.

Je résume donc mon schéma d’écoute : Fichiers FLAC Qobuz > Application Chromecast> réseau wifi> Chromecast audio > sortie cables minijack/Toslink > entrée optique MyDAC> sortie RCA Mydac > entrée ampli RCA . Vous suivez ?

J’ai donc procédé à une série d’écoutes avec ce schéma et les résultats furent vraiment satisfaisants, j’ai ensuite comparé mes écoutes avec la connexion Bluetooth de mon téléphone relié à un dongle Bluetooth sur mon ampli. Je savais que la liaison wifi était supérieure en terme de qualité, mais ici les différentes sont frappantes en terme de définition et de détail. La diffusion Bluetooth parait en effet bien fade et manque cruellement de détails.

Si cet appareil n’est sans doute pas le meilleur gestionnaire de liaison wifi/audio du monde, ce Chromecast à moins de 40 € risque bien d’étouffer bon nombre de ses concurrents qui auront sans doute quelques difficultés à revendiquer les quelques centaines d’euros nécessaires pour se retrouver dans des solutions propriétaires qui “enferment” les consommateurs dans des solutions de marques. Grosse cerise sur le gâteau : pour quelques euros de plus, une version multiroom du Chromescast sera disponible dans quelques mois.

Sous cette petite galette se cache un système de diffusion diablement efficace et “ouvert” . La liberté n’a pas de prix ? peut être, mais ce Chromescast vient de lui donner un tarif : 39 € !

1024x1024sr

J’ai aimé

  • L’universalité du système « ouvert »
  • La simplicité d‘utilisation
  • La gestion d’un Flux 96 kHz/24 bits
  • la compatibilité avec Qobuz
  • L’excellent rapport qualité-prix

J’ai regretté

  • La non-compatibilité avec l’application Youtube
  • Un doute sur la réelle efficacité du mode HDR
  • Le nombre d’applications encore limitée

Il existe aussi version TV du Chromecast pour diffuser
vos contenus vidéos sur votre Téléviseur (39€)

%d blogueurs aiment cette page :