Améliorer et optimiser son système Haute Fidélité

main_room_wide_back

C’est donc la rentrée avec son lot de bonnes résolutions ! Le moment est peut-être donc opportun pour enfin passer à l’action afin d’améliorer le son de votre système haute fidélité sans dépenser un kopeck (ou si peu).

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

L’objectif est de réaliser un check-up complet de votre installation et de votre local pour redonner à votre musique préférée une nouvelle jeunesse. Voici donc quelques sages recommandations pour améliorer les performances de votre système en cohérence avec votre local d’écoute. Quelques étapes de nettoyage vous permettront aussi d’entretenir votre matériel et de prolonger sans aucun doute la vie de votre installation.

VOICI DONC LES DIX “COMMANDEMENTS” DE CETTE RENTREE :

testeur-de-prise-2-poles-terre-et-de-differentiel

  1. Vérifiez votre installation électrique

Il s’agit d’abord de vérifier que votre système est installé en toute sécurité et qu’il est notamment bien relié à la terre et que les phases ne sont pas inversées. Il suffit pour cela de vous rendre dans une enseigne de bricolage et d’acquérir une prise testeur pour une dizaine d’euros. Il ne s’agit pas ici de s’équiper de câbles secteur très onéreux, mais de vérifier que les câbles d’origine fournis par votre fabricant d’électroniques sont bien reliés à un solide bloc secteur équipées de prises de terre. Oublier enfin les théories qui vantent les avantages d’un système qui ne serait pas relié à la terre, je n’ai jamais rien constaté de tel et ne peut vous conseiller à ce stade que de privilégier d’abord votre sécurité.

  1. Faites l’inventaire de votre pièce d’écoute

Rassurez immédiatement votre conjoint(e) : vous n’allez pas transformer votre salon en auditorium ! mais bien composer avec le principe de réalité car votre local d’écoute est généralement une pièce à vivre avec des meubles, un canapé et des rangements de tous types. Une pièce vide avec un beau carrelage sera le royaume de la réverbération, tandis qu’une pièce surchargée de meubles vous donnera un sentiment d’étouffement acoustique. Il faudra donc disposer à la fois d’objets amortissants (comme un canapé ou de rideaux) en complément de surfaces réfléchissantes (mur, meubles, vitres).

Il conviendra par ailleurs de faire la chasse aux vibrations et repérer dans votre pièce tous les objets qui pourraient émettre une vibration et qui pourraient être affectés par le fonctionnement de vos enceintes notamment par les basses fréquences : instruments à cordes, bibelots posés ou objets suspendus.

HOME

  1. Intéressez-vous sérieusement à votre sol et aux murs

Privilégiez au sol des revêtements absorbants et type moquette ou sisal. Un carrelage devra recevoir au minima un grand tapis entre vos enceintes et votre lieu d’écoute, l’idéal est que ce dernier puisse accueillir le meuble de vos électroniques jusqu’a votre sofa compris. Tentez d’habiller de quelques rideaux ou voilages les surfaces vitrées , l’idée étant la encore de ne pas tomber dans un excès de confinement, l’équilibre acoustique a aussi besoin de réverbération pour offrir un bon équilibre. Une étagère pas trop remplie par exemple pourrait bien servir de diffuseur.

  1. Soignez l’installation de vos électroniques

La chasse aux vibrations en tout genre doit aussi concerner en premier lieu le meuble qui reçoit vos électroniques qui émettent des micros vibrations. Un meuble en bois rempli généralement bien les fonctions anti vibratoires, notamment les meubles composés de plusieurs couches, les meubles en verre ou en pierre sont à éviter. Si votre meuble est à même d’un sol dur, veillez d’abord à l’isoler du sol à ses pieds par des tampons adaptés ou par une pièce de moquette ou un tapis.. Faites place nette et réservez cette surface à vos seules électroniques.

110420-tdy-tech-wires.photoblog600

A ce stade … il est sans doute déjà trop tard

  1. Envisagez un nettoyage de vos électroniques

Votre matériel est fortement sujet à la poussière qui n’est ni l’ami des enceintes acoustiques ni celles des électroniques, même si ces dernières sont relativement protégées par le coffret. Si votre matériel est très ancien, vous pouvez tenter une ouverture du coffrage (vérifier au préalable que l’appareil soit totalement débranché) et procéder à un nettoyage de la poussière accumulée  avec un bombe d’air sec, une opération méticuleuse à réaliser avec précaution. Sur du matériel récent, une ouverture de l’appareil entraine parfois une annulation de la garantie, elle est donc fortement à déconseiller ! Vérifiez les bordiers de sorties, un dévissage et un nettoyage par un chiffon propre vous permettront aussi de vérifier qu’ils ne sont pas oxydés.

  1. Dépoussiérez les enceintes

Un petit ménage de vos enceintes vous conduira  éliminer la poussière éventuellement accumulée dans la grille de protection à l’aide d’un plumeau, d’un aspirateur ou d’une bombe à air sec en fonction du niveau de saleté. Nettoyer les borniers à l’aide d’un chiffon propre. Si vraiment cela est nécessaire,  vous pourrez tenter de dépoussiérer très délicatement les membranes de vos haut-parleurs avec un chiffon doux non pelucheux, cette opération doit être très méticuleuse, la membrane étant d’une grande fragilité.

Rega_COUPLE-2_1396085225

  1. Vérifiez ou changez vos câbles

Inutile d’avoir 10 mètres de câbles si bous n’en avez besoin que trois, vérifiez les fiches bananes ou les fiches ou fourches, les resserrer. Je privilégie les fiches fourches qui assurent en général un meilleur contact. Dérouler vos câbles HP dans toute leur longueur, vérifiez qu’ils ne sont pas tordus ou cassés, enlevez les éventuels noeuds. Peut-être est-ce le moment d’en tester d’autres ? Certaines boutiques prêtent des câbles moyennant une caution. Les câbles ZEF Max d’ATOHM ont un très bon rapport qualité-prix, les câbles HF pro BM tout cuivre Odiosis ou encore ceux proposés par Mulidine offrent aussi de bons résultats à des tarifs rasionnables. Qu’en est il de vos câbles de modulation ? peut être est il temps aussi de rénover aussi ces liaisons qui sont tout autant essentielles ? Les nouveaux câbles MyCables de micromega offrent de réelles prestations compte tenu de leurs tarifs.

Enfin réaliser une installation propre en évitant de faire croiser vos câbles en tout genre dans tous les sens. Et pour ceux qui ont encore des doutes : oui les câbles peuvent améliorer vraiment la qualité du son de votre système, non il n’est pas indispensable de dépenser des fortunes pour le vérifier.

flac-650x308

  1. Soignez vos sources !

Si vous écoutez vos playlists en mp3, revenez aux CD ou aux vinyles ou passez enfin à des fichiers aux format FLAC ou ALAC en qualité CD disponibles chez Qobuz ou Tidal par exemple. Si vous utilisez le wifi pour permettre à votre streamer ou votre terminal mobile de lire la musique en streaming, vérifiez la qualité et la stabilité de votre réseau internet. Si votre box est trop éloignée de votre local d’écoute, un boitier d’extension wifi branché sur le courant électrique (norme CPL) vous évitera un fastidieux câblage et vous permettra d’améliorer la qualité wifi dans votre pièce. Quant à vos supports physiques, si les CD nécessitent bien peu de nettoyage, utiliser systématiquement la brosse antistatique, des spay de nettoyage avant d’envisager un lavage ultime, le site maplatine.com  propose plusieurs modèles de ce type :

machine-a-laver-les-disques-clearaudio-smart-matrix-pro-silver

  1. Vérifiez la position de vos enceintes dans votre pièce

Cet aspect est essentiel et pourra vous apporter des résultats immédiatement audibles. Il est tout d’abord conseillé de ne pas placer vos enceintes à proximité immédiate de votre meuble hifi sans acheter, tentez d’espacer vos enceintes si possible au minimum d’un petit mètre de votre meuble. Si votre paire d’enceinte ou votre pied (pour les enceintes bibliothèques) sont équipées de pointes, je recommande de les mettre en place mais de les isoler de votre sol, ce qui vous évitera aussi de marquer vos revêtements, vous pouvez utiliser d’épais tampons à meubles sans les coller, j’utilise pour ma part une épaisse pièce de sisal de la taille du pied de l’enceinte.

position-enceinte-1Le point d’écoute idéal pour un seul auditeur se situe au sommet d’un triangle dont la base sera formée par vos enceintes. Plus l’auditoire sera important plus il faudra “ouvrir” légèrement vos enceintes vers l’extérieur. N’hésitez pas à éloigner franchement les enceintes de votre mur arrière, une proximité trop proche va accentuer les basses fréquences. En position assise, la hauteur de votre oreille doit correspondre avec la hauteur du tweeter.

  1. Faites des écoutes comparatives

A ce stade, faites des écoutes comparatives avec un ou deux titres que vous connaissez particulièrement bien et que vous appréciez. Prenez garde à ne pas changer tous les paramètres en même temps pour faire une comparaison juste. Maintenez le volume au même niveau, vous pourrez ainsi ajuster le positionnement de vos enceintes ou le remplacement de vos nouveaux câbles. Renouvelez plusieurs fois vos écoutes à différents moments de la journée, nous n’avons pas le même type d’écoute le matin et le soir.

La constitution d’un système haute fidélité est perfectible car de très nombreux facteurs entre en ligne de compte, sans compter sur l’importance de l’environnement acoustique et électrique. Le respect de ces quelques conseils devrait vous permettre d’apprécier et de faire évoluer votre installation sur de bonnes bases.

Bon check-up, bon ménage et belles écoutes !