71uwVmmEOpL._SL1500_

Pour le peu que vous soyez sensible au son et à l’émotion de la voix, voila un album qui vous ravira et qui vous permettra sans aucun doute de mettre un pied dans le répertoire de la musique ancienne de bien belle façon.

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

Paru en 2012, In Paradiso réunit un duo voix / Théorbe (grand luth créé en Italie à la fin du XVIe siècle) formé par la chanteuse soprane Raquel Andueza et le théorbiste Jesus Fernández Baena autour d’un répertoire de musique sacrée italienne du XVIIe siècle.

Raquel Andueza est née à Pampelune, elle commence à étudier la musique à l’âge de six ans, elle étudie à la Guildhall School of Music and Drama où elle décroche en 2000 un « Bachelor of Music Degree » avec honneurs. La même année, elle gagne le Premier Prix au festival de musique ancienne de Bruges, avec le quintet vocal La Trulla de Bozes. Elle rencontre par la suite Richard Levitt, qui reste son mentor jusqu’à aujourd’hui. Raquel Andueza s’est produite dans les grandes salles européennes et les festivals les plus renommés. Elle a été dirigée par des chefs comme William Christie, Fabio Biondi, Christina Pluhar, Pablo Heras… Depuis 2003, elle forme avec le théorbiste Jesus Fernández Baena un duo spécialisé dans la musique italienne du 18ème siècle. En 2010, elle crée la label Anima e Corpo et forme l’ensemble “La Galania”.

140320_lagalania_raquelandueza_1-1

La tessiture et le timbre de la voix de Raquel Andueza se prêtent particulièrement bien à la musique ancienne. Elle exploite sa voix avec un naturel magnifique sans aucun artifice. Cette voix charnelle et sensuelle touche par sa dimension tout simplement humaine. Autant dire que la maitrise vocale est exceptionnelle dans tous les registres qu’il s’agisse d’exprimer la plus grande retenue ou d’affirmer un phrasé d’une puissance lumineuse. Raquel Andueza est une artiste dont l’engagement dans la musique est perceptible à l’écoute, son propos est volontaire et généreux. L’expression vocale est résolument engagée, parfois théâtrale sans jamais se fourvoyer dans des stéréotypes distrayants qui éloignent les coeurs de l’essentiel : la musique et son âme.

In Paradiso a été enregistré dans l’ancienne église San Pedro à Madrid, Raquel Andueza rappelle les conditions difficiles et particulières de l’enregistrement dans des notes personnelles. Le froid, l’orage et de violents vents ont rendus particulièrement difficile le travail du preneur de son pour éviter la captation de ces intrus sonores venus de l’extérieur. Ce mauvais temps a également plongé le lieu dans un éclairage en demi-teinte, une lumière une ambiance particulière qui, selon Raquel Andueza “aura été finalement très inspirante pour l’interprétation de certaines oeuvres” .

L’ingénieur du son a également réussi la double performance de trouver le parfait équilibre entre la voix et le théorbe et réaliser un subtile dosage avec l’acoustique du lieu. Le rendu acoustique de l’enregistrement est absolument remarquable, la réverbération naturelle y est parfaitement dosée mettant splendidement en valeur les timbres du théorbe et de la voix sans jamais dénaturer l’équilibre acoustique de ce duo. A noter que le livret est très documenté avec notamment la transcription de tous les textes en espagnol et en anglais.

Je ne sais pas si le paradis existe, mais l’écoute de cet album est une invitation aux vivants à se rendre dans une sorte de paradis terrestre émotionnel et généreux. Un pur moment de bonheur où le son et la musique finissent peu à peu par s’effacer au profit de très précieux instants de grâce.

# # #

– Paru le 12 décembre 2012 chez Anima e Corpo – durée : 62:20

– Interprètes : Raquel Andueza, voix – Jesús Fernández Baena, théorbe

– Album disponible sur les plateformes de musique dématérialisée :  QobuzSpotify, Deezer

– Dates des prochains concerts

%d blogueurs aiment cette page :