OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis 2012 Focal a diversifié son offre en proposant des casques audio, la gamme s’est étoffée l’an passé avec deux nouveaux modèles, cette semaine je vous livre mes impressions sur le plus sédentaire d’entre eux : le Spirit Classic.

Vous aimez le Blog ?
Vous allez adorer le livre !

Une qualité perçue en nette hausse

Sans être véritablement médiocre, le premier casque de Focal le Spirit One m’avait un peu laissé sur ma faim. La première prise en main de ce « Classic » révèle une très belle qualité percue et un produit indéniablement plus imposant que le Spirit One. Les matériaux utilisés sont très qualitatifs et donnent des gages de robustesse : des pièces d’aluminium anodisées bronze et chocolat, un arceau recouvert de simili cuir, les coussinets qui apparaissent à la fois moelleux et fermes. Une qualité de fabrication sérieuse qui s’accompagne d’une présentation très « premium » avec un beau coffret, un écrin du plus bel effet. Le casque est fourni avec 2 câbles : l’un de 4 m de longueur avec connecteur plaqué or permet une écoute sédentaire avec une une grande liberté de mouvement (livré avec un adaptateur Jack 3,5/6,35 mm), le second, un câble nomade d’une longueur de 1,40 m avec télécommande et micro pour la prise d’appels, permettra une utilisation polyvalente avec son Smartphone ou sa tablette.

casque_classic_2 Un bon confort d’écoute mais une ergonomie discutable

Si le confort est appréciable sur les oreilles, il faut noter que la flexibilité de l’arceau est assez ferme, le port sur la tête permet un bon maintient mais celui-ci est assez rigide et insuffisamment souple pour le qualifier véritablement de très confortable. Ce maintient serré permet certes un bon plaquage sur les oreilles, mais pour les porteurs de lunettes, le maintient des branches contre la tête pendant une durée prolongée est susceptible de créer une petite gène, cependant il faut reconnaître que ce maintien permet de bénéficier d’un excellent niveau d’isolation phonique. Les mousses à mémoire de forme sont très appréciables et enveloppantes, elles permettent un très contact avec l’oreille sans avoir un sentiment de confinement ou d’étouffement auriculaire. Les 310 grammes sont dans la moyenne haute de ce type de casque et le classe définitivement dans la catégorie des produits plutôt sédentaires, un choix pleinement assumé par Focal.

Une écoute très équilibrée

Focal revendique la conception et la mise au point de transducteurs de 40 mm en alliage Mylar – Titane qui permettraient d’allier rigidité, légèreté et amortissement afin de préserver toute la dynamique du signal audio. La légèreté de la membrane légère (86 g pour une moyenne plutôt autour de 110 g) permet au casque d’être rapide et de reproduire toute la dynamique du signal. J’ai trouvé les graves présents et très articulés et surtout sans excès. Le défaut majeur d’un très grand nombre de casques se résume dans une présence des graves qui reste souvent démesurée, un argument flatteur et clinquant mais qui provoque immanquablement une fatigue auditive et qui s’éloigne de l’équilibre spectral du message enregistré. Les mediums graves s’expriment ici avec profondeur et une certaine chaleur. Le reste du spectre est présent mais assez neutre, ici on a cherché à privilégier la fidélité du message. Ce qui est particulièrement étonnant c’est le très haut niveau de détail dans un ensemble très cohérent et très équilibré. Derrière ses airs un peu bourgeois et sage, ce Spirit Classic cache aussi de vraies qualités dynamiques et un « punch » indéniable avec des réponses franches sans aucunes distorsions, autant de qualités qui devraient rendre vos plages préférées très vivantes.

focal china2

La lecture de l’étiquette de la boite ne réserve pas que des bonnes surprises …

Un grand regret

Pour le coté « cocorico », modérons nos ardeurs car si ce casque a été entièrement conçu par les équipes de Focal, sa fabrication et son assemblage (comme tous les casques de la marque) sont réalisés … en Chine ! Après avoir interrogé quelques acteurs du secteur, le savoir faire et la fabrication micro-acoustique en France serait visiblement très compliqué à mettre en oeuvre. La marque de casque Aëdle a fait le choix elle aussi de délocaliser la fabrication de la partie micro acoustique en Asie (Taïwan) mais l’assemblage final est réalisé en Bretagne. Je trouve quand même fort regrettable que le fleuron de l’industrie du son en France n’ai pas fait ce choix compte tenu de ses capacités industrielles indiscutables.

Pour conclure

J’ai vraiment été séduit par le son vivant et dynamique de ce casque qui possède un excellent niveau de résolution et de détail. J’ai apprécié la capacité de ce casque à rester relativement neutre en comparaison à de trop nombreux produits concurrent et parfois beaucoup plus chers et surtout très colorés. A regarder la concurrence, son tarif de 299€ paraît compétitif compte tenu du niveau de fabrication et de ses qualités musicales. Pour tous ceux qui voudraient s’isoler et plonger au cœur de leurs plages préférées, ce casque représente un bon choix, il vous offrira une étonnante proximité avec vos artistes préférés, la qualité de l’assemblage pourrait laisser présager un produit à l’épreuve du temps.     

focal-spirit-classic-noirdsous1200

J’ai aimé

  • L’excellent niveau de résolution et de détail
  • Les qualités dynamiques
  • La présentation très flatteuse

J’ai regretté

  • Le maintien sur la tête un peu ferme
  • La fabrication et l’assemblage 100 % « made in China »
%d blogueurs aiment cette page :