[20130509-230619.jpg
Voila vingt mois que le fabricant Naim n’est plus sous pavillon britannique mais est bel et bien passé sous giron français avec son rachat par la societé stéphannoise Focal.

A Munich, j’ai assisté à une conférence de presse du groupe Focal/Naim afin de communiquer sur les résultats du groupe et de présenter des nouveaux produits. Mais, ce qui frappe de prime abord c’est l’identité visuelle des deux societés qui a pafaitement été maintenue, seul le rapprochement physique des deux fabricants dans un même espace à l’occasion du salon pourrait nous mettre la puce à l’oreille. Un rapprochement et une fusion intelligente où l’identité culturelle de chaque groupe a été parfaitement respecté, Naim qui par ailleurs continue de fabriquer ces machines outre manche et dont les repères esthetiques de la marque n’ont pas bougés d’un iota. Focal a donc agit avec une intelligence industrielle que l’on aimerait souvent observer notamment dans le comportement de societés outre atlantique : “nobody is perfect !” Est-il encore besoin de rappeler à tous les mangeurs de sociétés à l’appetit sans limite que l’on ne rachète pas l’identité culturelle d’un projet industriel et encore moins l’histoire d’une marque et cela Focal l’a parfaitement compris.

20130509-230822.jpg

Le “french accent” de Gerard Chretien se fait vite oublier, l’homme n’a nul besoin de rappeler son respect pour l’histoire de l’entreprise Naim, il l’incarne, et démontre chiffres à l’appui qu’il s’agit sans d’additionner des valeurs ajoutées pour le bénéfice des deux entités. Il évoque cependant son obsession de tous les jours : renouveller sans cesse la clientèle, si la periode de transition actuelle (avec le passage vers la musique dématérialisée) représente une opportunité historique, Focal/Naim entend bien jouer un rôle majeur. Il prévoit une batterie de nouveautés au delà du nécessaire renouvellement de la gamme d’enceintes acoustiques. J’ai noté notamment la sortie d’un hub, une sorte de boitier qui serivra de passerelle universelle pour connecter facilement des sources, des peripheriques et des enceintes sans fil.

Focal/Naim reste indiscutablement le projet industriel le plus ambitieux de ces dix dernieres années dans le monde de la Haute Fidelité française.

%d blogueurs aiment cette page :